Vivre à Eyraud-Crempse-Maurens

 

 

Eyraud-Crempse-Maurens

Menhir de Lacoste

Le menhir ou rocher pointu de Lacoste à Maurens ou la planche torte du chemin des cagots*

(*cf. https://www.persee.fr/doc/hes_0752-5702_1987_num_6_1_1436 - https://fr.wikipedia.org/wiki/Cagot) 

Le menhir de Lacoste

 

http://www.t4t35.fr/Megalithes/AfficheSiteProche.aspx?NumSite=34071&fbclid=IwAR06ueZv6feBwg3vHqxaWEOmzbH5yMXmQVUU6npJDddW-FIQsyhw-7tmmkA

Menhir"Au village de la Coste, sur le bord du chemin vicinal du dit-lieu à celui du Breuilh, il est à l'orée d'un bois au croisement de quatre chemins. Sa hauteur est de 1,82 m au-dessus de la terre et sa largeur de base est également de 1,82 m. D'une façon approximative, le poids du monument, pour la partie visible seulement, serait d'une tonne (...). Vers 1941, M.Bouyssou, propriétaire du menhir, fit une fouille pour en connaître la profondeur. Il creusa un mètre sans atteindre la fin de la pierre, mais il constata que la partie enterrée avait les deux côtés parallèles. Le menhir a donc une hauteur minima de 2,82 m "

 https://www.facebook.com/Megalithesdumonde/

 

 


 

A voir également : De nombreux cluzeaux ou souterrains taillés par la main de l'homme, des édifices à caractères différents (maisons fortes ou pavillons anglais, tour, des vestiges de supposés châteaux), l'ancienne voie de chemin de fer qui reliait Bergerac à Mussidan, de nombreuses sources arrosent les vallons dont celle de Ladoux qui alimente 10 communes en eau potable et l'église Saint-Eutrope, qui domine le bourg.

Croix de guerre commune de St-Julien-de-Crempse

Panneau arborant la croix de guerre 1939-1945 attribuée à la commune de Saint-Julien-de-Crempse

1024px saint julien de crempse panneau

© Wikipédia

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la campagne environnante a été le refuge d'une soixantaine de cellules distinctes de la Résistance française. Saint-Julien a été un abri pour les résistants, et un maquis y avait sa base. Le , des centaines de soldats allemands ceinturent le bourg et engagent le combat contre 80 maquisards, dont neuf perdent la vie. Le même jour, en représailles, les Allemands exécutent dix-sept villageois de Saint-Julien.Le , dix-sept prisonniers de guerre allemands, soldats des transmissions de la Wehrmacht emprisonnés à la caserne Davoust de Bergerac, sont rassemblés près de Saint-Julien par des membres de la Résistance et exécutés par vengeance. Le , leurs restes sont exhumés et transférés au cimetière militaire allemand de Berneuil, en Charente-Maritime.

Le , la croix de guerre 1939-1945 est attribuée à la commune par décret.

 

 

Eglise Saint-Jean-Baptiste

L'Eglise Saint-Jean-Baptiste  : monument historique 1024px saint jean d eyraud eglise 1

© Monuments historiques, 1992

Petite église romane avec porche en plein cintre, clocher trapu sur coupole. Primitivement, l'édifice ne devait avoir qu'une nef. Au 15e siècle, ajout de deux chapelles de chaque côté. L'autel se trouve sous la coupole du clocher et se termine par une abside voûtée en cul de four.

Cet édifice est situé à Saint-Jean-d'Eyraud et sa construction date du : 12e siècle ; 13e siècle ; 14e siècle

Eglise de Saint-Jean-d'Eyraud : inscription par arrêté du 5 octobre 1946

Sanctuaire et Fontaine Sacrée à Laveyssière

 La paroisse de Laveyssière est placée sous la protection de la vierge enfant : Maria Santissima Bambina  (90402798 icone de clic de la main ligne en gras image)

2081549614405

Résultat de recherche d'images pour "Droit d'auteur" Le Clos des Elfes

Eyraud-Crempse-Maurens : commune nouvelle

COMMUNE NOUVELLE : EYRAUD-CREMPSE-MAURENS

 

Comm nvelle

Lire la suite